Chanson: "J'adore" de Philippe Katerine (intermédiaire/avancé)

Voici une chanson du chanteur français Philippe Katerine.
Moi, j'adore Philippe Katerine. Il est la preuve vivante que, même né dans les Deux-Sèvres*, on peut devenir quelqu'un.
Philippe Katerine est aussi acteur
Exercice
1- écoutez: vous comprenez?
2- écoutez en lisant les paroles (while reading the lyrics)
3- trouvez les explications sur la page de traduction


Avant d'écouter la chanson, voici quelques explications:
- le Louxor: oui, c'est une ville d'Egypte, mais dans cette chanson, c'est le nom d'un bar/club.
- couper le son: turn off the sound (=the music)
- remettre le son: turn the music back on




J'adore regarder danser les gens
j'y retourne souvent
au bar du Louxor
regarder danser les gens
j'adore, j'adore, j'adore, j'adore, j'adore
les institutrices, puéricultrices, administratrices, dessinatrices,
les boulangers, les camionneurs, les policiers, les agriculteurs,
les ménagères, les infirmières, les conseillères d'orientation,
les chirurgiens, les mécaniciens, les chômeurs
j'adore regarder danser les gens
et de temps en temps
je coupe le son
et je remets le son
et je recoupe le son
et je remets le son
et je recoupe le son
et attention: je remets le son
j'adore
les gens arrêtent de danser
ils se demandent qui a coupé
et ils commencent à m'encercler
et là je me sens en danger
alors je leur dis "prenez-moi
faites de moi n'importe quoi
pendez moi la tête en bas
comme la dernière fois"
j'adore regarder danser les gens
ah je trouve ça fascinant
au bar du Louxor
regarder danser les gens
j'adore, j'adore, j'adore, j'adore, j'adore
et je coupe le son
et je remets le son
et je recoupe le son
et je remets le son
j'adore, j'adore, j'adore, j'adore, j'adore
et je coupe le son
j'adore
Vous pouvez trouver les explications sur 

*"he is the living proof that, even born in the Deux-Sèvres  (a French département), you can become someone." Une bonne partie de ma famille vient des Deux-Sèvres, le "Midwest" de la France.

4 comments:

  1. Sébastien d'HautpoulJune 26, 2011 at 1:43 AM

    Très chère Sandrine,

    Voici l'histoire de Louxor... sur Seine. Le cinéma parisien des années 20 dans le quartier cosmopolite de Barbés devenue discothèque dans les années 80 avant sa fermeture en 1987. Réouverture comme palais du cinéma en 2013!

    http://www.paris.fr/loisirs/paris-et-le-cinema/cinemas-parisiens/le-louxor-petite-histoire-d-un-immense-cinema/rub_8359_stand_83020_port_19412

    Et pour faire un peu mieux connaissance avec l'épatant chanteur Katerine (Philippe Blanchard), voici une de ses très belles œuvres de jeunesse "Parlez-vous anglais Monsieur Katerine", accompagné au chant par Anne :

    http://www20.zippyshare.com/v/96799494/file.html

    http://www.lyricsmania.com/parlez-vous_anglais_mr_katerine__lyrics_katerine.html

    Bien des choses de Paris.

    Sébastien d'Hautpoul

    ReplyDelete
  2. "Parlez-vous anglais, M. Sébastien d'Hautpoul?" Quoi qu'il en soit, merci de ces précisions fort utiles.

    Et comment vont vos buttes? Elles sont sans doute ensoleillées et chaudes, au contraire des nôtres qui nagent dans le brouillard, pour paraphraser un opus aujourd'hui quarantenaire.

    A bientôt, j'espère!
    -Sandrine de Belleville

    ReplyDelete
  3. Moi, j'adore Philippe Katerine. Il est la preuve vivante que, même né dans les Deux-Sèvres*, on peut devenir quelqu'un.

    je suis un peu outré d'entendre ce genre de réflexion. que l'on aime katerine ou pas.

    ReplyDelete
  4. Sébastien d HautpoulOctober 17, 2013 at 3:13 PM

    Fichtre!

    Voici que cette belle chanson ("Parlez-vous anglais Monsieur Katerine?") c'est évaporée dans les méandres de l'internet…
    Cela est intolérable!

    En guise de consolation voici une autre petite œuvre de jeunesse de Philippe Katerine :
    http://www.youtube.com/watch?v=oYiKCviRgrk

    Je vous embrasse ma chère Sandrine et souhaite vivement votre nouvelle leçon : mon français végète sans vous!

    ReplyDelete

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails