Jacques Dutronc: La fille du père Noël (Chanson)

Jacques sur les toits de Paris
Ma chanson française préférée de Noël est sans conteste La fille du père Noël de Jacques Dutronc.

Dutronc chante l'histoire d'une rencontre entre une certaine Marie-Noëlle, la fille du père Noël et un certain Jean-Balthazar, le fils du père Fouettard.

Le mythe veut que le père Noël apporte les cadeaux aux gens qui ont été sages et gentils alors que le père Fouettard, comme son nom l'indique, fouette les gens qui ont été méchants.

Nous ne sommes plus dans les années 60 et cette mythologie cruelle est (espérons-le)passée de mode, mais il nous reste cette chanson (et je doute qu'elle s'adresse vraiment aux enfants…)


My favorite French Christmas song is undoubtedly Jacques Dutronc's "The daughter of Santa Claus.
Dutronc sings the story of an encounter between Marie-Noëlle, the daughter of Santa Claus and Jean-Balthazar, the son of Père Fouettard (from fouetter: to whip.)
The myth is that Santa brings gifts to people who have been good and nice while the Père Fouettard, as his name suggests, whips people who were wicked.
We are no longer in the 60s and this cruel mythology is (hopefully) gone out of fashion, but we have this song (and I doubt it really is for children ...)


Voici donc :
- la video
- la transcription des paroles (the lyrics)
- la traduction (translation)
… et, pour finir, la version Karaoke.



Je l'ai trouvée au petit matin
Toute nue dans mes grands souliers
Placés devant la cheminée
Pas besoin de vous faire un dessin
De battre, mon coeur s'est arrêté
Sur le lit j'ai jeté mon fouet
Tout contre elle je me suis penché
Et sa beauté m'a rendu muet
Fatigué, j'ai la gueule de bois
Toute la nuit j'avais aidé mon père
Dans le feu, j'ai remis du bois
Dans la cheminée y avait pas son père
C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Elle s'appelait Marie-Noëlle
Je m'appelais Jean-Balthazar 
Je prends la fille dans mes bras
Elle me dit: "Mais non, Balthazar,
Ne fais donc pas le fier à bras,
Je suis tombée là par hasard."
Toute la nuit j'avais fouetté
À tour de bras les gens méchants
Toute la nuit elle avait donné
Des cadeaux à tous les enfants
(refrain)
Descendue chez moi par erreur
Elle était là dans mes souliers
Et comme je ne pouvais prendre son coeur
Je l'ai remise sur le palier
C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Et elle m'a dit d'une voix d'crécelle
Bye bye au hasard Balthazar
C'était la fille du Père Noël
J'étais le fils du Père Fouettard
Elle s'appelait Marie-Noëlle
Je m'appelais Jean-Balthazar 

La traduction: I found her in the morning / Naked in my big shoes / Placed in front of the fireplace / No need to draw you a picture (expression: no need to be more explicit) /
 My heart a beat skipped / On the bed I threw my whip / All against her I looked down / And her beauty left me speechless / Tired, I have a hangover / All night I helped my father / In the fire, I put wood / In the fireplace was not his father / She was the daughter of Santa Claus / I was the son of the Père Fouettard / Her name was Marie-Noëlle / My name was Jean- Balthazar / I take the girl in my arms / She said: "No, Balthazar , Don’t be so proud of yourself / I came here by chance. " / All night long I whipped, / With great efficiency, wicked people / All night she had given / Gifts to all children ( chorus ) / At my house by mistake / She was there, in my shoes / And as I could not take her heart / I put her back outside my door / She was the daughter of Santa Claus / I was the son of the Père Fouettard / And she told me in a rattle voice / Bye bye, so long Balthazar / She was the daughter of Santa Claus…

La version karaoke:

No comments:

Post a Comment

LinkWithin

Related Posts with Thumbnails